Accueil

Reconquête de la qualité de l'eau et milieux aquatiques sur les bassins versants Jaudy-Guindy-Bizien en Bretagne, Côte d'Armor (22)

Recherche

Contact

Syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien et des ruisseaux côtiers

2 route de Kabatous

22660 Trélévern

02 96 15 19 19

Plan du Site Imprimer
Mise à jour : 09/10/2017
Accueil Actions Actions auprès des collectivités

Les actions auprès des collectivités

Les communes du bassin versant, lors de l'entretien des bourgs et autres espaces communaux, participent à la pollution de l'eau par les pesticides. D'autre part, les dysfonctionnements au niveau de l'assainissement, la destruction de talus et les décharges sauvages peuvent aussi être source de dégradation de la qualité de l'eau. Les actions mises en place par le Syndicat mixte des bassins versants visent à sensibiliser les élus et les agents communaux afin qu'ils adoptent des pratiques plus respectueuses de l'environnement.

 

Le plan de désherbage communal :
Les plans de désherbage permettent de déterminer les risques de ruissellement et de transfert des produits vers les cours d'eau en fonction de la nature des surfaces à traiter. L'objectif est de limiter l'usage des produits phytosanitaires sur les zones à risque fort de transfert de polluant. Les étapes de cet outil :

 

  1. Recensement des pratiques de désherbage de la commune,
  2. Classement et cartographie des surfaces désherbées,
  3. Préconisations sur les modes de désherbage adaptés : l'emploi de techniques alternatives, le choix et la quantité de produits à utiliser,
  4. Bilan annuel.

Les démonstrations :
Afin de présenter aux communes les diverses techniques alternatives de désherbage et de les inciter à modifier leurs pratiques, le Syndicat organise des démonstrations de matériel (désherbeurs thermiques, aquacide, balayeuse mécanique).


Les aides à l'acquisition de matériel de désherbage alternatif :
Afin de diminuer le recours aux produits phytosantaires dans les communes, le Syndicat apporte une aide financière à l'achat de matériels de désherbage alternatif, (à hauteur de 5 % du montant du matériel) dans la limite de l'enveloppe budgétaire allouée.

Cette subvention complète les financements proposés par le Conseil régional et l'Agence de l'eau Loire-Bretagne.