Accueil

Reconquête de la qualité de l'eau et milieux aquatiques sur les bassins versants Jaudy-Guindy-Bizien en Bretagne, Côte d'Armor (22)

Recherche

Contact

Comité de bassin versant du Jaudy-Guindy-Bizien

1, rue monge CS 10761

22307 LANNION

02 96 15 19 19

Plan du Site Imprimer
Mise à jour : 11/09/2019
19/10/2012

Les agriculteurs reconstruisent du bocage pour préserver l’environnement et pour améliorer leur système d’exploitation…

Comme chaque année, le syndicat mixte des bassins versants du Jaudy-Guindy-Bizien a lancé ses travaux de reconstitution du bocage (construction de talus) en étroite collaboration avec les agriculteurs du territoire qui participent de façon volontaire à cette opération. Cette année ce sont près de 20 km de talus qui sont prévus sur plusieurs communes du bassin versant. L’objectif premier est de préserver la qualité des eaux et l’environnement.

 

A titre d’exemple, des travaux ont été réalisés chez M Troadec sur la commune de Trévou-Tréguignec où près de 2 km de talus sont en cours de construction par l’entreprise TLTP. Cet agriculteur est en cours d’installation en agriculture biologique. Il envisage de faire de la vente directe de légumes et de viande bovine et est convaincu de l’intérêt de ces talus, qui seront plantés d’essences locales cet hiver. «Il s’agit pour moi de limiter l’érosion sur mes parcelles, de protéger mes cultures et mes bêtes des aléas climatiques, de retrouver d’avantage de biodiversité et de travailler dans un cadre agréable»

 

L’ensemble de ces travaux est pris en charge par la collectivité avec la participation financière de l’Europe, du Conseil général, de l’Agence de l’eau et du Syndicat des bassins versants dans le cadre du programme régional « Breizh Bocage ». (Contact Loïc Rochard 02 96 15 19 19).

 

Présents sur la photo :

 

-         Guy Connan, vice-président du Syndicat de bassins versants.

-         Lena Corre et Loïc Rochard, techniciens bocage au Syndicat de bassins versants.

-         Guillaume Troadec, jeune agriculteur en cours d’installation.

-         Christophe L'Havéant et Roger Hélary, de l'entreprise TLTP